Les cigarettes sont délaissées au profit de la cigarette électronique pour Big Tobacco

Publié le par Monsieur Vapoteur

La cigarette électronique était un produit dont personne n'avait entendu parler il y a cinq ans, pourtant à l'heure actuelle elle est sur toutes les lèvres. Si beaucoup d'encre a coulé au sujet de la sécurité de ces produits et leur potentiel pour réduire les taux de tabagisme, il est opportun de se demander pourquoi l'industrie mondiale du tabac a pris un tel engouement dans l'achat de sociétés de e-cigarettes.

Le marché mondial de la cigarette électronique est minuscule par rapport aux produits traditionnels du tabac. On estime que le marché mondial de l'e-cigarette valait 3 milliards de dollars US en 2013.

Si on le compare au marché mondial du tabac, d'une valeur estimée à 800 milliards de dollars, c'est plus de 260 fois la taille du marché de l'e-cigarette. Ce marché du tabac très rentable, à l'extérieur de la Chine, est dominé et contrôlé par seulement cinq acteurs majeurs : Japan Tobacco International, Imperial Tobacco, British American Tobacco, Philip Morris International, et Altria / Philip Morris USA.

Toutes les grandes entreprises mondiales du tabac ont maintenant une participation dans le marché de l'e-cigarette, avec le rachat des entreprises e-cigarette indépendants.

Philip Morris International, connu sous le nom de PMI , voit un peu plus loin : en plus de l'achat de la société britannique Nicocigs Ltd, il lancera le Marlboro HeatStick . Contrairement à l'e-cig, qui vaporise de la nicotine liquide, la HeatStick prend tabac normal et le chauffe à 350 degrés pour créer une vapeur de tabac.

Dans quelques temps, PMI prévoit d'introduire le Marlboro HeatStick sur les marchés de test au Japon et en Italie. Des produits similaires ont été introduits dans les années 1990, mais a échoué lamentablement lorsque les fumeurs n'ont pas retrouvés le goût et le manque de satisfaction de fumer. PMI espère que cette technologie de dernière génération sera plus acceptable pour les fumeurs.

Il semblerait que l'industrie du tabac décide de racheter les entreprises de cigarette électronique avant qu'elles ne deviennent une menace majeure pour ses bénéfices. L'industrie du tabac voit en la cigarette électronique un avenir radieux et elle désire contrôler le marché. Sachant que les cigarettes traditionnelles sont bien plus rentables que les e-cigarettes, il est important de s'interroger sur les autres motivations qu'ils pourraient y avoir.

La cigarette traditionnelle est utilisée par les célébrités, le sexe, le glamour, l'aventure, la rébellion de la jeunesse et de la beauté, vendre des produits addictifs est un territoire très familier pour l'industrie du tabac. Les campagnes contredisent le message des relations de l'industrie du tabac, qui est seulement intéressé par la vente de e-cigarettes aux adultes qui sont incapables de cesser de fumer.

Ajouter au fait que PMI ne peut plus montrer paquets de Marlboro sur les étagères des magasins ou éclabousser l'emblématique logo Marlboro sur voitures de Formule 1, il peut favoriser les 69 milliards de dollars de la marque Marlboro en le mettant sur le produit HeatStick.

Les e-cigarettes pourraient aussi aider l'industrie du tabac a annuler les effets des politiques qui ont vu les cigarettes poussées hors des lieux publics les fumeurs. Ainsi ils donneraient un effet positif supplémentaire pour réduire les taux de tabagisme.

Permettre l'utilisation d'e-cigarette dans les bars et restaurants signifie qu'il n'est pas nécessaire de quitter le lieu, parce que vous ne pouvez pas fumer, il suffira simplement d'utiliser une e-cigarette à la place. Mais, n'oubliez pas de fumer une vrai cigarette quand vous le pouvez aussi. Voici la politique de l'industrie du tabac, continuez à fumer nos vrais cigarettes (tueuses) et si vous êtes dans un lieu public alors fumez nos cigarettes électroniques avec quand même du tabac dedans.

Les e-cigarettes sont une énorme distraction pour les défenseurs de la lutte antitabac et les décideurs politiques. Sans doute l'industrie du tabac célèbre témoin des débats et de la division entre collègues de lutte antitabac sur l'utilité de l'e-cigarette pour réduire les méfaits de l'usage du tabac.

L'e-cigarette est un outil potentiellement utile qui offre à l'industrie du tabac une banquette arrière à la table de la politique. Si l'on peut pointer les e-cigarettes comme " preuve " comme quoi ils se soucient des consommateurs et s'emploient à réduire les méfaits du tabac, alors peut-être ils ne seront plus exclu du processus de réglementation. Mais nous en sommes encore loin de voir l'industrie du tabac se soucier dans la santé de leurs consommateurs.

La suite, seul l'avenir nous le dira...
Les cigarettes sont délaissées au profit de la cigarette électronique pour Big Tobacco

Publié dans Articles, Tabac

Commenter cet article