Le point des croyances sur la cigarette électronique en Côte d'Or

Publié le par Monsieur Vapoteur

Sur le réseau de prévention tabac de Côte d'Or, ils expliquent que de nombreuses personnes interrogés pensent que la nicotine est nocive. Mais l'organisme rappelle que les petites quantités inhalées, même de façon répétée, ne sont pas dangereuses pour le consommateur.

Il est important de rappeler que de nombreux composants nocifs de la cigarette traditionnelle comme le goudron ne sont pas présents dans l'e-cigarette. Dans la cigarette électronique, il y a bien le propylène glycol et glycérine végétale, ce sont des composants qui sont consommés au quotidien par tout le monde, notamment dans les produits cosmétiques. C'est l'association de la nicotine avec d'autres composants qui sont à l'origine de l'addiction, en soit, la nicotine n'est donc pas responsable, à elle seule, de la dépendance au tabac. Le phénomène reste bien plus complexe.

Ils estiment que le vapoteur ne vient pas troubler le message et la volonté des pouvoirs publics dans la lutte contre le tabac. Les personnes qui utilisent des cigarettes électroniques au quotidien sont essentiellement des adultes et d'anciens fumeurs, il n'y a ainsi à ce jour aucune preuve d'une passerelle vers le tabac.

Après avoir interrogés plusieurs jeunes, il se trouve que les jeunes non-fumeurs expérimentent le vapotage par curiosité et arrêtent rapidement. Ils essaient le produit comme ils essaient la cigarette traditionnelle et d'autres produits nocifs durant leur adolescence.

Le Réseau Prévention Tabac de Côte d'Or s'inquiète de l'apparition d'une législation inadaptée et de l’appropriation du marché de la cigarette électronique par les industriels du tabac.
Le point des croyances sur la cigarette électronique en Côte d'Or

Commenter cet article