La cigarette électronique aux Pays Bas

Publié le par Monsieur Vapoteur

Je suis parti quelques jours dans la belle ville d'Amsterdam.


D'où le petit manque d'activité sur le journal du vapoteur, j'en suis désolé, mais je vais me rattraper. De retour en France, j'ai décidé de vous faire un article sur la cigarette électronique à Amsterdam.


Dans la ville d’Amsterdam, le vélo est roi, tout le monde roule en vélo et ils ont tous les droits !

Vous y trouverez tout, des tulipes, du fromage, des moulins, des châteaux et tout le reste…


Mais pour trouver une boutique de cigarette électronique, il faut se lever tôt, pour ma part j’en ai trouvé aucune. Après un petit tour sur internet, je pense connaître la raison.


Petit retour sur la législation de la cigarette électronique au Pays Bas, cette actualité date de décembre 2013.

Le ministère néerlandais de la Santé a annoncé son intention de réglementer l'utilisation de la cigarette électronique sans attendre les directives européennes.

Il s'appuie sur une enquête de l'Institut national de santé publique, qui a analysé les recherches scientifiques effectuées jusqu'ici et conclut à l'absence de preuve quant à l'innocuité de ce substitut au tabac.

Comme partout il y a 2 camps, ceux qui sont pour et qui trouvent que ces tubes métalliques dont le mécanisme permet de transformer un liquide nicotiné en vapeur serait, selon certains experts, un moyen efficace de sevrage tabagique.

Et d'autres leur reprochent d'être sans effet sur la dépendance à la nicotine et y voient une nouvelle porte d'entrée vers le tabagisme. Tous les cigarettiers se sont engouffrés sur ce marché qui pourrait dépasser celui du tabac d'ici dix ans et n'est pour le moment pas réglementé.

L'Institut néerlandais de santé publique recommande l'interdiction des arômes et des exhausteurs de goût qui risquent selon lui d'inciter les enfants à "vapoter".
Donc on se retrouve limité dans les saveurs.

Le vice-ministre de la Santé, juge que la cigarette électronique provoque la même accoutumance que le tabac et conteste l'argument de l'aide au sevrage comme celui de l'innocuité.

Par précaution, la cigarette électronique ne doit pas être utilisée par les femmes enceintes ni en présence d'enfant, recommande l'institut.

Pour citer le Vice-ministre de la Santé :
"Il n'y a pas suffisamment d'éléments scientifiques pour dire si les quantités de toxines dans l'air exhalé sont dangereuses ou non pour l'entourage".

"En préalable à la réglementation européenne, je vais prendre des mesures dans le cadre de la législation nationale concernant la publicité, la sécurité, la qualité et l'étiquetage des cigarettes électroniques".
La cigarette électronique aux Pays BasLa cigarette électronique aux Pays Bas
La cigarette électronique aux Pays BasLa cigarette électronique aux Pays Bas

Commenter cet article