Test - Clearomiseur - Protank 2 de chez Kanger

Publié le par Monsieur Vapoteur

Après avoir choisir mon Mod EVIC, il me fallait choisir aussi un clearomiseur pour aller dessus. Mais lequel ? Toujours dans la boutique AQUATIZ et après plusieurs conseils et avis des professionnels, je suis reparti avec un Protank II de chez Kanger.


Après l’avoir testé plusieurs jours, je vous propose de vous dire ce que j’en pense.

L’emballage :


L’emballage est au plus simple mais reste correct, sérieux et nous avons une notice de démarrage rapide sur le dos de la boite, ainsi qu’une notice à l’intérieur pas très détaillé mais vaut mieux ça que de rien n’avoir…
Vous trouverez désormais un « +18 » en rouge sur le côté haut de la boîte.

Sur le papier :

· 2 Résistances : 2,4 Ohms et 1.8 Ohms interchangeables par le bas
· 1 Base pas de vis 510/Ego en acier (toutes vos batteries iront dessus)
· Un drip tip en métal interchangeable
· 2 joints de bonne qualité
· Un réservoir transparent en pyrex, entièrement démontable
· Capacité: 2.5ml
· Longueur: 63 mm
· Diamètre: 19 mm
· Poids : 42 g
· Une bague pour adaptation, par exemple sur Ego

Aspect du Protank II :


Je trouve qu’il a un look classique mais qui reste toujours très « pro » et le côté imposant de l’objet me va très bien, surtout sur mon MOD EVIC. De plus il est tatoué Kangertech, ce qui peut rassurer en terme de provenance
Les parties de filetage sont comme d'habitude Kangertech de bonne facture mais l’ensemble étant assez lourd et bien rond il faudra prendre garde à ce qu’il ne tombe pas sur un sol dur sous peine de fractures multiples. L’avantage de ce clearomiseur, c’est que Kanger promet d’ailleurs des pièces de remplacement dans ce cas, ce qui est un autre point positif.
Enfin l’embout est aussi bien fini que les autres parties, et en plus il est mobile permettant un changement au gré des humeurs et au goût de chacun… Personnellement, je ne suis pas fan d’un Dip Trip métal, le premier contact dans la bouche laisse une sensation de froid. Un petit point faible quand même, le filetage qui vient assemblé les deux bagues haut et bas du Protank sont visibles et laissent apparaitre une espèce de pont métallique très laide qui gâche un peu l’aspect verre transparent. De plus, à l’usage cette partie est ennuyeuse aussi au remplissage.
Sinon l’ensemble est mécaniquement presque parfait ! Je dis presque parfait, car il n’y a rien de parfait dans la vie ;)

Remplissage et assemblage de la bête :


Le Protank II est entièrement démontable en 6 parties distinctes et remplaçables selon le fabricant.
Le nettoyage de l’ensemble est plus facile surtout en ce qui concerne la partie en verre pyrex. Ici plus de problème tout est facilement accessible.
Comme sur beaucoup d’autres clearomiseurs, il vous faudra d’abord assembler les parties entres elles, rassurez-vous c’est facile même pour un débutant dans la vapote et puis il y a la notice qui bien que succincte vous montre avec l’aide de visuels comment procéder.


Chez Kanger les résistances sont identiques, selon quasi tous les modèles importants ainsi vous pourrez utiliser vos résistances et vapoter tranquillement sans devoir chercher quelle résistance va sur quels modèles.
Pour la partie remplissage, il s’avère tout de même assez rapide et simple. On dévisse toujours la bague du bas avec la résistance pour le remplir par le fond.
Un petit détail sur le remplissage, comme je vous le disais plus haut l’assemblage des parties démontables a nécessité un pont métallique pour accueillir le filetage ou vient se serrer la colonne d’air centrale. Ce pont prend donc de la place et outre le fait que le début de la colonne soit plus bas, donc il faut faire attention ou on verse … mais le coup se prend vite.

La résistance peut être changée sans avoir à vider tout le liquide présent dans le tank ce qui n’est pas négligeable. Quoi qu’il en soit ce clearomiseur est avant tout d’excellente fabrication, d’entretien facile et de remplissage aisé. Bravo Kangertech !

Utilisation :


J'ai rempli de mon e-liquide préféré dans le Protank 2, visé sur mon Mod EVIC chargé au max, réglé à 6,4 Watt et c'est parti pour le test de rendu.

Pour vous faire une idée, les résistances que j’utilise sont du 1.8 ou 2.2 ohms. Je suis sur des valeurs de 6 à 8 Watt et tout se passe très bien.
J’ai un rendu qui me convient parfaitement, très bon flux de vapeur et de goût même si légèrement amoindrie par rapport à des clearomiseurs avec mèches.

Depuis que je possède ce Protank 2, je ne rencontre aucun problème.

Points positifs :
· Démontable (entretien amélioré)
· Embout mobile et interchangeable
· Design verre et métal
· Qualité de fabrication
· Pas de vis 510/ego
· Résistance du même type pour les autres clearomiseurs de la marque Kanger
· Rapport qualité prix

Points négatifs :
· Poids
· Remplissage un peu contraignant
· Assez gourmand en liquide
· Vapeur tiède (chacun son avis sur ce sujet)
· Débit d’air, légèrement trop important

Conclusion :

Belle réussite de Kanger pour utilisateurs avertis ou autres débutants en MOD. A mon avis, c’est un clearomiseur à avoir pour tous possesseurs de MOD.
Test - Clearomiseur - Protank 2 de chez KangerTest - Clearomiseur - Protank 2 de chez KangerTest - Clearomiseur - Protank 2 de chez Kanger
Test - Clearomiseur - Protank 2 de chez KangerTest - Clearomiseur - Protank 2 de chez KangerTest - Clearomiseur - Protank 2 de chez Kanger

Publié dans Tests, Clearomiseur

Commenter cet article